En roue libre à travers l'Europe
132 jours - 9.500 km - 14 pays
  Me contacter

  Voyages en vélo

  Autres voyages

  Ornithologie

  Mammifères


  Newsletter

  Carte du voyage

Ma dernière position :

L'Allemagne du Nord-Ouest

De la mer vers les lacs

Commentaires (0)

Le 24-07-2013
6h00, le soleil tape déjà à la porte de ma tente. 6H45, il fait trop chaud, je dois me lever. Aujourd'hui, j'avais deux options, soit continuer le long de la Baltique jusqu'à Lübeck, soit partir vers le sud vers un parc naturel avec de nombreux lacs. Comme j'en ai déjà marre des campings de bord de mer et que je n'ai pas trouvé d'hébergement à Lübeck, je choisis la seconde option.

Je me suis donc préparé un itinéraire qui suit les petites routes de campagne. Il est très agréable, très peu de voitures, un joli paysage légèrement vallonné et le vent qui souffle souvent dans le dos.

Après 60 km, j'arrive à l'entrée du parc naturel dans la ville de Ratzeburg, qui se situe au bord de 2 lacs (Ratzeburgersee et Küchensee). La ville ancienne est d'ailleurs construite sur une ile. Je pique-nique au bord de l'eau, puis pars visiter l'église (le Ratzeburger Dom) d'un ancien monastère.

Il me reste une quinzaine de km pour rejoindre mon camping situé à Mölln. Pour y aller, je trouve un itinéraire qui passe dans la forêt. La piste est assez caillouteuse, parfois sablonneuse, mais se trouve à l'ombre. Intéressant, car il commence à faire chaud, même si le ciel est un peu voilé.

J'arrive dans la jolie ville de Mölln dont le centre historique a un style différent de ce que j'ai pu voir les jours derniers. Tout est contruit en briques rouges et on peut voir de très jolies maisons anciennes à colombages. Je visite également l'église St Nicolas.

Il reste 5 km pour aller au camping qui se trouve sur le bord du lac Lüttauersee. Il y a encore beaucoup de monde, mais les emplacements pour tentes sont situés sur de petites terrasses ombragées sur la pente qui mène au lac. On n'est pas entassé les uns à côtés des autres comme au bord de la mer. En plus, je ne paie que 7 euros.



Retour en haut

Hambourg

Commentaires (0)

Le 25-07-2013
Il a plu cette nuit !!! Cela faisait bien longtemps... Ce matin, le ciel est encore couvert, mais il va se dégager. Aujourd'hui, petite étape pour rejoindre la grande ville de Hambourg.

Je roule donc vers l'ouest à travers campagne et forêts. L'itinéraire que je suis emprunte même une route moitié pavée, moitié sablonneuse dans le sous-bois. En la quittant, j'ai les jambes couvertes de sable mouillé...

Au bout d'une quarantaine de km, j'arrive dans l'agglomération de Hambourg. C'est la seconde plus grand ville d'Allemagne et son plus grand port. Elle est située sur l'estuaire de l'Elbe, le fleuve que j'ai suivi il y a quelques jours.

J'ai rendez-vous à 18h00 avec mon hôte Warmshowers qui s'appelle Tobias. Je vais donc visiter la ville. J'ai notamment pu voir le superbe et immense hôtel de ville, quelques églises (rien de très remarquable). J'ai surtout passé du temps dans Hafen City. Une partie de la ville est en effet bâtie sur l'estuaire de l'Elbe, au milieu des canaux, ça fait un peu penser à Venise. On peut y voir de grands batiments qui étaient ou sont encore des entrepôts liés au port de commerce voisin.

Je termine la balade au bord du lac Alster qui se trouve en plein centre ville et au bord duquel les habitants viennent profiter du soleil. Tobias habite juste à côté et je le retrouve en fin d'après-midi. Il a déjà beaucoup voyagé en vélo, notamment 6 mois jusqu'au Khirgiztan. Après une bonne platrée de pâtes, nous terminons la soirée dans un des nombreux bars du quartier où je goutte les bières locales.
km jour : 72, km total : 8171



Retour en haut

Direction Mer du Nord

Commentaires (0)

Le 26-07-2013
A partir d'aujourd'hui, je vais emprunter la véloroute de la Mer du Nord, c'est le plus long itinéraire cyclable balisé du monde (plus de 5000 km de la Norvège jusqu'en Ecosse). Je ne vais pas la faire en totalité, mais sur environ 1200 km en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique.

Je ne verrai pas encore la mer aujourd'hui, car Hambourg se situe à 120 km de l'embouchure de l'Elbe. Mais tout d'abord, je dois quitter cette grande ville. L'itinéraire n'est pas clairement balisé, mais j'arrive à m'y retrouver. Je commence par traverser les différents bras de l'Elbe sur une piste qui suit l'autoroute. Puis, c'est un long parcours dans la banlieue, j'atteins le panneau de sortie de la ville au bout de 36 km.

Ensuite, je traverse de petits villages sur la rive gauche de l'Elbe, puis l'itinéraire emprunte, soit une piste à travers la forêt, soit le long de la route. Ici, on cultive beaucoup de fruits, cerises, fraises, groseilles, pommes... Le ciel était dégagé ce matin, mais il se voile dans l'après-midi et il fait de plus en plus lourd, ça sent l'orage, c'est d'ailleurs ce que prévoit la météo pour le week-end.

Après avoir pique-niqué dans un parc de la ville de Stade, il me reste 25 km pour atteindre mon camping du jour, situé au bord de la rivière Oste près du village d'Hechthausen. J'ai le temps de monter la tente avant qu'il ne commence à pleuvoir. L'orage gronde, mais il ne pleut pas très fort, ni très longtemps.
km jour : 87, km total : 8258

Nordsee

Commentaires (0)

Le 27-07-2013
Je quitte mon paisible camping campagnard en direction du nord. J'essaie de retrouver l'itinéraire de la véloroute de la mer du Nord, mais il n'est pas très bien balisé. Je vois de temps en temps le sigle, mais je préfère tracer ma route avec la carte, c'est plus simple.

Ce matin, le soleil est de retour et je traverse un paysage très plat où l'on cultive les céréales et on élève des vaches laitières. Il y a aussi beaucoup de canaux et de marais.

Vers midi, j'arrive en vue des digues le long de l'estuaire de l'Elbe et je vois enfin la mer. La véloroute suit la digue, parfois côté mer, parfois de l'autre côté. On peut voir les cargos entrer et sortir de l'estuaire pour aller ou venir de Hambourg.

J'atteins ensuite le port de Cuxhaven situé sur la rive sud de l'estuaire où je pique-nique face à la mer. Le temps commence à se voiler, la mer est très brumeuse.

Il ne me reste que quelques km pour atteindre Duhnen, une grande station balnéaire où je vais passer la nuit. Je longe les différentes plages qui se situent soit sur l'herbe des digues, soit sur du sable. Il n'y a pas moins de 6 campings à Duhnen, mais le premier que j'essaie est complet. Je trouve une place dans le second, c'est encore une grosse usine à campeurs comme sur la Baltique.

J'installe la tente, puis l'orage gronde comme hier soir, mais cette fois, c'est une grosse averse qui tombe. Je dois même déplacer ma tente car de l'eau s'est infiltrée en dessous.
km jour : 67, km total : 8325



Retour en haut

Mer du Nord et vent du Sud

Commentaires (0)

Le 28-07-2013
Je quitte Duhnen et rattrape mon itinéraire. Ce matin, le vent souffle du sud, ça tombe mal, je vais rouler dans cette direction. Il est assez fort et comme je suis au bord de la mer, rien pour l'arrêter...

Le ciel est assez dégagé et le soleil brille. La véloroute suit la côte la plupart du temps le long de la digue sur laquelle paissent parfois vaches ou moutons. Je suis dans le parc national de la Wattenmeer, c'est le nom de cette partie de la mer du nord. On y trouve des prés salés et d'immenses vasières qui accueillent de nombreux oiseaux, notamment lors des migrations. Ce n'est pas encore la bonne période, mais je peux quand même observer mouettes, goélands, courlis, avocettes, huitriers …

Je fais ma pause pique-nique au bout de 35 km seulement, car je ne roule pas vite avec ce vent. J'arrive ensuite dans le grand port de Bremerhaven, je longe notamment un impressionnant terminal de containers.

J'arrive dans le port où on peut voir quelques vieux gréements, les quais sont pleins de monde, cela ressemble à l'Armada de Rouen. Je dois maintenant prendre le bac pour traverser le fleuve Weser à l'embouchure duquel le port de Bremerhaven se trouve.

Arrivé sur l'autre rive, je roule vers le nord-ouest, donc le vent est soit favorable, soit de côté. Ce soir, je dors à Burhave, dans un camping moins rempli qu'hier soir. Il est très bien situé juste au bord de la mer et, comme il fait beau, je passe la soirée sur la jetée alors que la marée descend et que les oiseaux viennent se nourrir sur les vasières.
km jour : 77, km total : 8402.



Retour en haut

100ème étape

Commentaires (0)

Le 29-07-2013
Le soleil me tire du lit à 6h45, tant mieux, j'ai prévu une longue étape aujourd'hui. En plus, c'est la centième, si je compte uniquement les jours où j'ai roulé. Je quitte donc Burhave et continue de faire le tour de la péninsule que j'ai commencé hier.

Le vent s'est calmé et soufflera majoritairement en ma faveur, même si l'itinéraire du jour est très tournoyant. Je continue donc à rouler le long des digues, parfois au milieu des troupeaux de moutons, qui ont laissé leurs traces sur la piste !!

Je peux observer de nouveaux oiseaux sur des petits plans d'eau à l'intérieur des terres. Le soleil brille pour le moment et je roule facilement sur ce terrain tout plat. J'arrive ensuite au Kap Hörne et j'entame le tour de la baie de Jadebusen.

Comme j'ai de nouveau cassé un rayon (ça fait 5!!!!), il faut que je trouve un magasin de vélos dans la première ville. Il s'agit de Varel, où je trouve la boutique du sympathique Willy qui me change le rayon, ainsi que le pneu arrière qui était bien usé (c'est celui que j'avais changé à Rouen lors de ma 2ème étape).

Je pique-nique dans un parc à côté du château de Varel, puis reprend la route où j'ai franchement le vent dans le dos jusqu'au port de Wilhelmshaven. C'est une grande ville et une base navale de l'armée allemande, le port s'étend vers le nord, avec notamment un terminal pétrolier et une raffinerie.

La sortie de la ville n'est pas bien balisée et je me retrouve sur une piste complètement défoncée avant de retrouver enfin le bord de mer. Il commence à faire chaud et les nuages bourgeonnent, le ciel s'obscuricit.

Il ne me reste que quelques km avant mon camping, mais l'averse commence à tomber, une belle averse d'orage. Je dois rouler 5 mn sous la pluie battante avant de trouver refuge sous un pont au niveau de la raffinerie.

Une heure plus tard, la pluie à cessé, mais le ciel reste couvert. Je reprends la route pour arriver au camping de Hooksiel où la pelouse est gorgée d'eau, mais il y a suffisamment de place pour que je touve une place pas trop humide.
km jour : 99, km total : 8501



Retour en haut

Vent et pluie

Commentaires (0)

Le 30-07-2013
Ce matin, le soleil brille, mais les nuages vont vite remplir le ciel. Mais surtout, le vent s'est levé et il souffle du sud-ouest. Pour les premiers 10 km, je roule vers le nord, donc le vent est plutôt favorable, mais le reste du parcours est entièrement vers l'ouest.

Je continue de rouler le long des digues en traversant plusieurs stations balnéaires. Au nord, on peut voir plusieurs iles, ce sont les iles de la Frise Orientale. Ce sont plutôt des bancs de sable car elles sont très plates. Demain, je ferai une journée de repos sur la plus grande, Norderney.

En attendant, il faut rejoindre le port pour aller là-bas. Le vent est de plus en plus violent et je dois rouler plié en 2 pour avancer péniblement entre 12 et 15 km/h. C'est très frustrant, surtout lorsque les cyclistes qui arrivent en sens inverse me croisent à toute vitesse...

J'ai de temps en temps un peu d'abri lorsque je traverse les villes, mais la plupart du temps, ce sont d'interminables lignes droites le long de la digue : dur, dur !! En plus, les nuages sont de plus en plus présents et menaçants.

J'arrive enfin à Norddeich où je prendrai le bateau demain, je vais me renseigner sur les horaires et la première averse tombe. Elle ne dure pas longtemps et je file rejoindre le camping où j'ai le temps de monter la tente au sec. Le terrain pour les tentes est squatté par des lapins vraiment pas farouches, je rendrai une photo demain...

Je pars acheter de quoi diner et la pluie reprend, tout d'abord par intermittence, puis elle devient continue et tombe toute la soirée. Demain, la météo prévoit une amélioration.
km jour : 82, km total : 8583.

Norderney

Commentaires (0)

Le 31-07-2013
Aujourd'hui, repos, pas de tente à démonter, pas de vélo à charger, les vacances quoi !!! J'ai donc prévu de passer la journée sur l'ile de Norderney, située au large de Norddeich. Le ciel est relativement clair ce matin, mais le vent souffle déjà assez fort, ce qui raffraîchi la température.

Il y a un bateau toute les heures, donc je prends mon petit déj tranquillement et j'embarque pour le départ de 9h00. Il faut environ 55 mn pour effectuer la traversée. Le bateau suit un chenal assez sinueux pour éviter les bancs de sable de la Wattenmeer. D'ailleurs, sur l'un d'entre eux, on peux observer une dizaine de phoques qui se reposent au soleil.

Sur l'ile, il n'y a qu'une seule ville, qui s'appelle Norderney. Elle est assez grande avec de nombreux hôtels, centres de vacances, thalasso, restaurants et boutiques de souvenirs. Je passe la fin de matinée en ville, mange un fish & chips, avant de partir découvrir l'ile.

Celle-ci comporte de belles plages de sable à l'ouest et au nord et les vasières de la Wattenmeer au sud. Au centre, ce sont principalement des dunes, parfois couvertes de petits bois. Je roule tout d'abord sur la digue au sud avec le vent dans le dos, je n'ai presque pas besoin de pédaler pour avancer.

Dans les vasières, on peut observer de très nombreux oiseaux, mais, ils sont souvent très loin, vu l'étendue qu'ils ont à disposition. En plus, la marée est plutôt basse. Donc, il est difficile de prendre des photos, voire même de bien observer aux jumelles, il faudrait une longue-vue. Malgrè cela, je trouve certaines espèces nouvelles que je n'avait pas encore vues pendant le voyage.

L'ile est toute en longueur, donc il faut peu de temps pour la traverser et je roule vers la partie nord où il y a plusieurs belles plages. Les kite-surfers y sont à la fête avec le vent qu'il fait !! Je monte sur une dune qui semble être le point culminant de l'ile (peut-être 20 m) pour avoir une vue panoramique.

Je retourne alors vers le port où je prends le bateau du retour. Le ciel se couvre, mais le temps reste sec pour le moment. J'espère simlement que le vent va se calmer (ou changer de direction) pour ma route de demain.



Retour en haut

Dernier jour en Allemagne

Commentaires (0)

Le 01-08-2013
Finalement, il a plu hier soir et aussi durant la nuit. Ce matin, le ciel est encore bien gris, mais la pluie a cessé. Il y a même un rayon de soleil pour faire sécher la tente.

Aujourd'hui, je vais quitter l'Allemagne qui aura été le pays où j'ai passé le plus de temps durant le voyage, 29 nuits au total. Je commence donc par reprendre la piste le long de la digue. Le vent n'a pas changé de direction, mais il est assez faible ce matin.

Cet itinéraire étant assez monotone et beaucoup plus long que la route directe, je finis par couper par les petites routes vers la ville d'Emden. Ici, je dois prendre un bac pour traverser l'Ems. Je file donc en direction de Petkum, un peu plus en amont, où se trouve le port.

En route, j'aperçois un panneau indiquant un autre bac vers la ville de Delfzijl, ce qui me permettrait d'éviter de faire le tour de la baie Dollard. Ce bac part directement de Emden, je repars donc vers cette ville en longeant l'estuaire de l'Ems, ce qui me permet d'observer beaucoup d'oiseaux.

Arrivé au quai de départ, horreur, le bac ne fonctionne que 3 jours par semaine et pas le jeudi !!! Je repars donc vers Petkum où je peux cette fois traverser l'Ems. Ce petit détour m'a fait faire au moins 15 km pour rien, c'est très rageant !!!

J'entame donc le tour de la baie Dollard et entre aux Pays-Bas, le 13ème pays de mon périple. J'avais repéré des campings, mais ils sont trop loin pour aujourd'hui. Finalement, je vois un panneau 'Mini-Camping Kostverloren'. Je suis la direction, il s'agit en fait d'un particulier qui accueille les campeurs (uniquement des tentes) dans son grand jardin. Il y a douche, toilettes et même une cuisine, cela pour 8 euros. Il n'y a que 2 autres tentes d'une famille de Hollandais, ça me change des campings de bord de mer en Allemagne !!!km jour : 92, km total : 8675

Retour en haut

Voyage terminé, je suis rentré le 13 août

   - De la mer vers les lacs

   - Hambourg

   - Direction Mer du Nord

   - Nordsee

   - Mer du Nord et vent du Sud

   - 100ème étape

   - Vent et pluie

   - Norderney

   - Dernier jour en Allemagne

 

Au fil du temps

 Retour en France

 Pays-Bas et Belgique

 L'Allemagne du Nord-Ouest

 L'est de l'Allemagne

 La République Tchèque

 Le sud de la Pologne

 Petit tour en Ukraine

 La Roumanie du nord-est

 Le delta du Danube

 Dernière ligne droite

 Les Balkans

 La Hongrie

 Le Danube en Autriche

 Le Haut Danube Allemand

 La vallée du Rhin

 Bourgogne et Franche-Comté

 La Loire à vélo

 Berck - Saint-Nazaire

 Départ prévu début avril 2013

 Le projet