Voyages en vélo

La Baie de Somme à vélo

Le tour de la Baie

Commentaires (0)

Le 15-09-2012
Pour profiter des derniers jours ensoleillés et des tarifs SNCF avantageux, me voici de nouveau sur les routes pour un week-end vélo.
Je pars donc pour la gare du Nord où je prends le train Intercité jusqu'à Noyelles-sur-Mer, le trajet dure 2 heures.

Le Crotoy

Commentaires (0)

Noyelles se trouve à l'est de la baie de Somme, le plus grand estuaire du nord de la France qui couvre 72 km2, 72 km de côtes et 44 km de pistes cyclables.
Je rejoins rapidement la piste pour aller m'installer au camping de la ferme Mayocq (pour 9 euros) au nord de la baie près de la ville du Crotoy.

Je pars ensuite pour le marais du Crotoy, un premier espace naturel situé au nord de la ville. On peut y observer de nombreux oiseaux tout au bord de la piste cyclable.

Le marais du Crotoy

Retour en haut

Je quitte la piste pour entrer dans le Crotoy. Cette jolie cité qui date du moyen-âge, Jeanne d'Arc y a d'ailleurs été prisonnière en 1430. On peut s'y promener sur la digue et longer la plage jusqu'au petit port de plaisance et de pêche.

La plage nord

La digue et la plage

Les Mollières

Commentaires (0)

Je retourne ensuite sur la piste qui fait tout le tour de la baie. Elle longe la route et se trouve en contrebas de celle-ci, ce qui empêche souvent de voir les magnifiques paysages de la baie.
Nous longeons ici les mollières. Il s'agit des parties végétalisées de la baie, recouvertes seulement lors des fortes marées. Elles forment un marais salé où paissent les moutons de prés salés.

Retour en haut

De l'autre côté, on trouve un joli paysage de bocage...

... sur lequel paissent quelques vaches de la race highland cattle accompagnées de 2 cigognes en pause durant leur migration.

Vaches et cigognes

Saint-Valery-sur-Somme

Commentaires (0)

La piste continue vers l'ouest et, après avoir traversé le canal de la Somme, je la quitte pour entrer à Saint-Valery-sur-Somme (sans accent sur le e, les locaux prononcent d'ailleurs Saint-Valry).
Un peu plus grande que le Crotoy, elle a aussi une origine médiévale.

Arrivé au port de plaisance

Retour en haut

Elle se situe à l'embouchure de la Somme et fait face au Crotoy sur la rive sud de la baie.

L'embouchure du canal de la Somme

Vue sur le Crotoy

On peut se balader sur une longue digue qui suit la baie jusqu'à la seule plage de sable de la ville.

La digue

Retour en haut

Le Hourdel

Commentaires (0)

Je reprend la route et retrouve la piste cyclable qui continue vers l'ouest puis vers le nord. J'arrive alors au Hourdel qui constitue le troisième port de la baie de Somme.
Ce hameau est très peu peuplé, délaissé à cause de l'ensablement de la baie.

Le port du Hourdel

On peut se balader sur les digues constituées de galets pour s'approcher de l'extrême pointe sud-ouest de la baie.

Digue de galets

L'autre curiosité du Hourdel est la présence d'une importante colonie de phoques. Deux espèces cohabitent, le veau-marin et le phoque gris. On les observent plus facilement à marée basse lorsqu'il se reposent sur les bancs de sable. Il est indispensable d'avoir des jumelles, voire une longue-vue pour les observer.

Colonie de phoques

Retour en haut

Je quitte le Hourdel et la baie de Somme pour longer la Manche le long de la route Blanche, dont une partie est réservée aux cyclistes et piétons.

La route Blanche

Cayeux-sur-Mer

Commentaires (0)

J'arrive alors à Cayeux-sur-Mer. La longue plage de galets est bordée de centaines de cabines blanches.
Tous ces galets sont issus des falaises calcaires du pays de Caux, situé plus au sud. Ils sont ensuite roulés et polis par la mer et transportés ici par les courants.
Ils ont un taux de silice très élevé et sont exploités pour cela. On les utilise après calcination et broyage, pour les routes, les bâtiments, mais aussi pour le mobilier sanitaire, les peintures, les cosmétiques, les prothèses dentaires.

Plage de galets

Un peu plus au sud, on trouve la réserve naturelle du Hâble d'Ault, constituée de marais arrière-littoraux. A cette époque, on y observe de nombreux oiseaux en halte migratoire.
La piste pour faire le tour de la réserve est constituée de galets, donc assez cahotique, il faut parfois pousser le vélo.

La réserve du Hâble d'Ault

Retour en haut

Il commence à se faire tard et j'ai de la route pour rentrer au camping. Je passe par les petits villages de l'intérieur avant de retrouver la piste cyclable à Saint-Valery.
En arrivant au Crotoy, je prends la piste qui suit le bassin de chasse pour rejoindre le port. J'y croise des chasseurs en route pour assouvir leur sinistre passion. Personnellement, je préfère les oiseaux vivants...
Carte : Le tour de la Baie de Somme

Piste du bassin de chasse du Crotoy

Le Parc Ornithologique du Marquenterre

Commentaires (1)

Le 16-09-2012
Après une bonne nuit un peu fraîche, mon réveil est ponctué d’innombrables coups de feu tirés par les (trop) nombreux chasseurs de la région. Ces traditions d'un autre âge n'ont que trop duré, à l'époque où les oiseaux souffrent déjà de la pollution, de la réduction de leur habitat, des changements climatiques...

Je pars pour ma part, profiter des oiseaux vivants, dans le nord de la baie qui est classée en réserve naturelle.
C'est ici que se trouve le Parc Ornithologique du Marquenterre.
Créé en 1973 sur les terres d'un ancien polder agricole, ce parc de 200 ha est constitué d'une mosaïque d’habitats favorisant l’accueil de la biodiversité, notamment des oiseaux.

Vue générale du parc

Retour en haut

L'entrée est payante, ce qui assure l'entretien du parc, ainsi que le travail d'une vingtaine de personnes. Trois parcours sont aménagés et 13 observatoires permettent l'observation des oiseaux sans dérangements.

Vue depuis l'intérieur d'un observatoire

Le parcours vert, le plus long, permet une visite complète de tous les milieux (plans d'eau saumâtre, prairie humide, marais d'eau douce, forêt de pins.

Chemin

Il est plus intéressant de visiter le parc à l'époque des grandes marées et à l'heure de la marée haute. En effet, c'est alors que les oiseaux qui se nourrissaient en baie regagnent le parc, chassés par l'eau qui monte. En cette période de migration, ce sont des milliers de courlis, barges, huitriers, bécasseaux, chevaliers qui viennent animer les bancs de sable.
Découvrez ici mes photos prises dans le parc.

Rassemblement de petits échassiers

Retour en haut

C'est toujours un plaisir pour moi de revenir dans ce parc, là où a commencé ma passion pour l'ornithologie.

Spatules et cormorans

Après 5 bonne heures passées à observer, je reprend mon vélo en direction de la gare de Noyelles-sur-Mer où je prends le train du retour.
Carte : Le Crotoy - Parc du Marquenterre - Noyelles-sur-Mer

   - Le tour de la Baie

   - Le Crotoy

   - Les Mollières

   - Saint-Valery-sur-Somme

   - Le Hourdel

   - Cayeux-sur-Mer

   - Le Parc Ornithologique du Marquenterre

 

Tous les thèmes

 La Baie de Somme à vélo

 Les grands lacs Champenois

 Paris-Copenhague (suite et fin)

 Paris-Copenhague

 Matériel


 5 mois en Europe