En roue libre à travers l'Europe
132 jours - 9.500 km - 14 pays
  Me contacter

  Voyages en vélo

  Autres voyages

  Ornithologie

  Mammifères


  Newsletter

  Carte du voyage

Ma dernière position :

La République Tchèque

Ciao la Pologne

Commentaires (0)

Le 05-07-2013
Après deux jours de repos, je suis d'attaque pour poursuivre le voyage.

Le ciel est voilé ce matin et les sommets sont dans la brume. Il ne fait pas froid et il va même faire lourd dans la journée.

Je quitte mon camping 4 étoiles et rejoins mon itinéraire vers l'ouest. Je roule les 45 derniers km en Pologne et passe la frontière avec la République Tchèque sans m'en rendre compte. Seul un panneau indique que je suis dans un nouveau pays, le 12ème du périple.

Je fais la pause pique-nique à côté d'une petite réserve naturelle où j'observe mes premiers oiseaux tchèques, dont 13 cigognes déjà en route vers le sud.

Il me reste alors quelques km pour atteindre Ostrava, la 3ème ville du pays en terme de population. La ville est quasi-déserte, c'est très bizarre. Aujourd'hui est en fait férié, c'est Saints Cyril et Methodius, les Sts nationaux.

Il n'y a pas beaucoup de choses à voir à Ostrava, si ce n'est les rues piétonnes et leurs façades colorées. La cathédrale n'a rien d'extraordinaire, l'intérieur est très dépouillé.

Il me reste une douzaine de km pour rejoindre mon étape du jour, Hlucin où je m'installe au camping situé dans une base de loisirs au bord d'un lac.
km jour : 89, km total : 6741

Retour en haut

Courte étape vers Hranice

Commentaires (0)

Le 06-07-2013
Il a bien plu cette nuit. Ce matin, le ciel est encore bien chargé et l'atmosphère est brumeuse, mais il ne pleuvra plus dans la journée. J'ai pas mal de chance de ce côté là, cela fait longtemps que je n'ai pas eu de pluie pendant mon trajet en vélo.

Les 3 étapes à venir seront assez courtes pour rejoindre Brno, la prochaine grande ville. La Tchéquie est en effet assez vallonnée, voire montagneuse et je préfère y aller tranquille.

Je quitte le camping qui n'aura pas été parmi les meilleurs, sanitaires vétustes, voisins bruyants. Aujourd'hui, je me suis concocté un parcours sur les petites routes de campagne.

Je roule donc tranquillement à travers champs et villages, avec un léger vent de dos. Les petites côtes se succèdent, parfois avec de bons pourcentages, mais jamais longues.

J'arrive à Hranice vers midi et m'arrête au supermarché 'Albert' pour ravitailler, puis pars pique-niquer sur la jolie place principale.

Je poursuis vers le camping situé à 1 km de là et je m'installe. Il est situé sur une colline boisée d'où l'on aperçoit la ville. Je vais me balader dans la forêt, puis retourne en ville.

Hranice est une très jolie petite ville (20.000 habitants). La place principale, où trône l'église (fermée) est entourée de maisons colorées. On peut aussi y voir l'ancien hôtel de ville et sa tour de l'horloge, un château et une synagogue.
km jour : 60, km total : 6801



Retour en haut

Kromeriz et camping campagnard

Commentaires (1)

Le 07-07-2013
La soirée d'hier fut un peu bruyante à cause du bar situé à côté du camping. Finalement, j'ai quand même bien dormi et je me réveille sous le soleil.

Le ciel va rester limpide toute la journée, en plus le vent souffle du nord-est et je vais vers le sud-ouest, une belle journée s'annonce.

Je prends donc la route poussé par le vent qui souffle par moment assez fort. Cette aide est bien utile car le début du parcours est bien vallonné.

Au bout d'une quarantaine de km, j'arrive dans une plaine où la route est plate jusqu'à Kromeriz.

Cette ville est une bonne surprise pour moi, je ne savais pas qu'il y avait autant à voir. Comme je suis arrivé tôt grâce au vent, j'ai le temps de visiter.

Tout d'abord, le château et ses jardins, qui sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Je fais une balade dans les jardins, puis monte au sommet de la tour pour profiter de la vue sur la ville.

On peut ensuite voir le palais épiscopal, plusieurs églises, la place principale. Il commence à faire chaud et je m'offre une glace, puis une bonne bière. A noter qu'ici, les bières pression sont servies par demi-litre et bon marché (à peine plus d'1 euro).

J'arrive tout de même à remonter sur le vélo pour parcourir les 15 derniers km du jour. La route est de nouveau vallonnée avec des pourcentages parfois supérieurs à 10%.

J'avais repéré un site de camping dans le village d'Honetice. En fait, il s'agit d'une ancienne ferme reconvertie en site agro-touristique avec bar, chambre d'hôtes et piscine.

Personne ne parle anglais et j'ai du mal à faire comprendre que je veux installer ma tente (on dit "stan" en tchèque). Finalement, le responsable très sympa me montre un endroit où je m'installe.
km jour : 66, km total : 6867



Retour en haut

Brno

Commentaires (1)

Le 08-07-2013
J'ai très bien dormi dans mon camping improvisé, la nuit fut très calme. Ce matin, de nouveau un grand ciel bleu qui persistera toute la journée.

Je poursuis mon chemin sur les petites routes de campagne, particulièrement vallonnées, surtout sur les 10 premiers km, je n'ai pas le temps de m'échauffer avant de devoir grimper quelques gros pourcentages.

J'ai le vent de côté sur les 40 premiers km, puis je bifurquerai vers l'ouest et il deviendra favorable. Les côtes continuent de se succéder, mais moins méchantes.

Un peu avant d'atteindre Brno, je passe près du site de la bataille napoléonienne d'Austerlitz. J'atteins ensuite la seconde ville du pays, Brno.

Brno est la capitale de la Moravie et compte plus de 400.000 habitants. C'est une ville ancienne et le centre historique est magnifique.

Comme le camping est à plus de 10 km de la ville, je visite avec le vélo chargé, pas facile car la ville n'est pas plate. Je passe à l'ancien hôtel de ville où se trouve le centre d'infos touristiques et où je monte dans la tour pour avoir une vue sur le centre.

Je vais aussi me balader sur la place de la liberté, la place du marché, les rues piétonnes et les différentes églises dont la cathédrale qui se situe sur une colline difficile à atteindre. Il y a aussi un château, mais sur une autre colline plus haute, je renonce.

Après une bonne bière bien fraîche, je reprends la route vers le camping. Il se trouve sur les rives d'un lac de barrage sur la rivière Svratka.
km jour : 74, km total : 6941



Retour en haut

Les Highlands de Moravie

Commentaires (1)

Le 09-07-2013
Lever à 6h45 car une dure étape m'attend aujourd'hui. Je vais rejoindre Prague en 3 jours en passant par le plateau tchéco-morave.

J'ai donc du dénivelé positif à avaler aujourd'hui, je pars de 250 m d'altitude pour monter à plus de 600 m. Le soleil est une nouvelle fois omniprésent et la chaleur va vite faire son apparition.

Les 20 premiers km sont relativement plats jusqu'à ce que j'arrive à un panneau annonçant un pourcentage à 18 %, ça promet !!! Effectivement, ça grimpe et je dois terminer le raidillon à pied, c'est trop pentu.

La montée ne dure que quelques km, et j'arrive rapidement sur le plateau qui n'est pas vraiment plat. Les faux-plats montants et descendants se succèdent. Les paysages sont très jolis avec des collines couvertes de forêt et des champs de céréales, de colza et de pavot. En effet, dans les pays de l'est, depuis la Hongrie, on trouve beaucoup de pâtisseries fourrées avec une pâte aux graines de pavot.

J'ai même droit à un nouveau raidillon à 18% que je termine de nouveau à pied, avant d'arriver à Nove Mesto na Morave, une jolie petite ville, qui est connue comme station de ski nordique. Elle a d'ailleurs organisé les championnats du monde de biathlon cet hiver.

J'y fais ma pause déjeuner à l'ombre d'un petit parc. Il commence en effet à faire chaud. Je pars ensuite vers la place principale où se trouve une jolie église dont les murs et le clocher sont couverts de fresques.

Je reprends ma route vers la plus grande ville de Zdar nad Sazavou où il n'y a pas grand chose à voir si ce n'est l'église St Jean Népomucène, qui est un lieu de pèlerinage. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Son architecture est très originale car elle est ronde et se situe au milieu d'un cloître. Comme elle se trouve sur une colline, j'ai commencé à la voir dès la sortie de Nove Mesto.

Après avoir fait cette petite ascension supplémentaire, il me reste quelques km pour atteindre mon camping du jour. Il est situé sur les rives du lac Velke Darko dans la forêt. Je ne résiste pas à un bain raffraichissant...
km jour : 77, km total : 7018



Retour en haut

Descente vers la Bohème

Commentaires (0)

Le 10-07-2013
Au risque de me répéter, il fait encore beau ce matin et le soleil n'est masqué de temps à autre que par quelques petits nuages bancs.

La nuit fut très calme et m'a permis de bien récupérer de mes efforts d'hier. Aujourd'hui, le profil est beaucoup plus facile, puisque je vais redescendre à 200 m d'altitude.

Je suis de nouveau un parcours sur de petites routes peu fréquentées à travers les forêts et prairies. J'entre maintenant dans un région au nom bien connu, la Bohème.

Les petits villages se succèdent jusqu'à Zleby où l'on peut admirer un très grand château. J'y fait juste un petit tour car il n'y a que des visites guidées, et en Tchèque !!!

J'arrive ensuite dans la ville de Caslav à l'heure du déjeuner que je prends sur la jolie place principale. On peut aussi y voir l'église St Pierre et Paul, mais elle est fermée.

Il me reste une bonne vingtaine de km avant d'atteindre Kolin, mon étape du jour. Il commence à faire chaud en ce début d'après-midi et le vent a tourné et souffle du nord-ouest, donc de face.

Ce soir, je dors en Warmshowers chez Jiri. Je le retrouve près de la gare. Comme il a encore du travail, il retourne au bureau et me laisse aller chez lui. Il n'y a personne mais sa maison est ouverte, je m'installe et prends une bonne douche.

Jiri est le père de 5 enfants qui sont en colonie de vacances, sauf un, Patrik, qui a été renvoyé à cause de son comportement ... Il a 9 ans et parle un peu anglais, nous allons jouer au foot avec ses copains.

Jiri est prof d'anglais, mais en ce moment, il s'occupe d'un projet de réinsertion. Nous mangeons les pâtes du soir et partons boire 2 bières au café du coin.
km jour : 89, km total : 7107

Retour en haut

Direction la Capitale

Commentaires (0)

Le 11-07-2013
Aujourd'hui,changement de météo, le ciel est gris et le vent de nord-ouest est assez frais (et contraire).

Je prends congés de Jiri et Patrik et fais un petit tour dans le centre de Kolin que je n'avais pas vu hier. Je m'arrête juste sur la place principale finalement.

Je prends la route, direction ouest vers Prague. C'est une route principale, mais je vais quand même la suivre jusqu'au bout, le trafic n'est pas très intense.

Le vent souffle de côté ou de face et il est frais, c'est assez pénible, d'autant plus que la route n'est pas très bonne.

J'arrive assez vite dans les faubourgs de Prague, la capitale de la République Tchèque. Le trafic s'intensifie et il me faut environ 15 km pour atteindre l'auberge de jeunesse où je vais passer 2 nuits.

J'arrive une heure trop tôt pour prendre ma chambre et je vais donc faire un tour dans le centre qui se trouve à côté. Il fait assez frais, le ciel est encore gris et le vent de nord-ouest refroidit l'atmosphère.

Je retourne m'installer dans le dortoir de 8 où je vais dormir, puis pars visiter le centre. Ici, tout est concentré dans deux principaux quartiers. Le château et la ville haute sur la rive gauche de la rivière Vltava, et la place principale et les rues alentours sur la rive droite, les deux sont reliés par le fameux pont Charles.

Cet après-midi, je vais rayonner autour de la place principale. On peut y voir l'hôtel de ville et son horloge astronomique, les églises St Nicolas et Notre Dame et de nombreuses maisons aux façades colorées.

Le flot des touristes est continu et il est parfois difficile d'avancer dans les petites rues. Ici, tout est très touristique, notamment les prix qui sont 2 à 3 fois supérieurs à ceux que j'ai rencontrés dans les autres villes.

Je vais ensuite acheter de quoi dîner au supermarché du coin et je mange à l'auberge de jeunesse où il y a une cuisine. Je retourne ensuite sur la place principale où il y a un concert de blues dans le cadre du festival de jazz.

Puis, je rentre me coucher, je suis un peu décalé par rapport aux petits jeunes qui vont sortir ce soir, je me couche et me lèverai plus tôt qu'eux...
km jour : 66, km total :D 7173



Retour en haut

Prague suite et fin

Commentaires (0)

Le 12-07-2013
Je me lève tôt (comme d'hab) et je pars vers le pont Charles, il est environ 8 heures et le pont est quasi-désert !!! Ce matin, je vais visiter le château de Prague.

Comme rien n'est gratuit à Prague, je vais devoir prendre mon ticket, mais les caisses n'ouvrent qu'à 9 heures. On peut quand même entrer dans les différentes cours et voir les différents palais environnants en attendant.

A 9 heures, comme toutes les heures, il y a la relève de la garde à l'entrée du château, pas très spectaculaire, mais ça fait partie du folklore. C'est aussi l'heure où les bus commencent à déverser les flots de touristes suivant le parapluie de leur guide. Beaucoup d'asiatiques à cette heure.

Je prends donc mon billet et je commence la visite par la cathédrale St Vitus de style gothique avec de très jolis vitraux. Je poursuis avec le vieux palais royal, la Baslique St Georges, la ruelle d'or, la tour poudrière, le palais Rosenberg...

A l'extérieur de l'enceinte même du château, on peut encore se balader dans les rues piétonnes, admirer les différents palais, d'autres églises.

C'est presque aussi fatiguant que les 60 km que je parcours d'habitude le matin, mais ça vaut le coup. Tout est très bien entretenu, les expositions sont bien présentées. S'il y avait moins de touristes, ça serait parfait...

Il est midi et il commence à faire faim. Evidemmment, tous les restaurants autour du château sont des pièges à touristes et je repars vers l'auberge et je trouve un vrai restaurant local (fréquenté par les habitants du coin) où je peux manger local, c'est à dire bien copieux. Saucisse froide aux oignons et cornichons en entrée, goulash de bœuf épicé avec des espèces de galettes de pommes de terre style gnocchi, et une crèpe fourrée avec 2 boules de glace et une tonne de chantilly pour finir.

Après cela, je rentre me reposer à l'auberge et préparer la suite du voyage. Le temps est encore assez couvert et frais aujourd'hui, mais les éclaircies deviennent plus longues dans l'après-midi

Je repars donc vers la place principale et monte au sommet de la tour de l'hôtel de ville pour bénéficier d'une vue différente sur Prague. De plus, le podium du concert d'hier soir a été démonté et la place est plus dégagée.

Il faut aussi se positionner devant l'horloge astronomique située sur le côté de la tour car elle s'anime à chaque heure. Un squelette sonne la cloche, les douze apôtres défilent aux fenêtres et un coq chante !!!

Ce soir, je me paie un nouveau restaurant (je vais être lourd pour monter les côtes demain!!!). En entrée, une saucisse fumée chaude, puis un sauté de porc avec les mêmes galettes de pommes de terre et du choux style choucroute, et un strudel aux pommes avec chantilly... Tout cela pour 12 euros avec le ½ de bière, ce midi, c'était encore moins cher !!!

Ce soir, j'écris le blog et je vais aller me coucher assez tôt, car j'ai deux grosses étapes au programmes, assez longues et avec quelques belles côtes, pour arriver en Allemagne le 14 juillet.



Retour en haut

Dernière étape Tchèque

Commentaires (0)

Le 13-07-2013
Ce matin, il fait frais, mais le soleil brille. Je déjeune et charge le vélo rapidement pour partir avant 8 heures.

Comme dans toutes les grandes villes, la sortie de Prague n'est pas facile. Je ne peux pas emprunter certaines routes ou autoroutes. Heureusement, il est tôt et c'est samedi, la circulation est plutôt faible.

Au bout de 20 km, j'arrive enfin sur la route que je vais suivre quasiment toute la journée. C'est une route nationale, mais le trafic est supportable. A partir d'aujourd'hui, je vais rouler vers le nord, direction l'Allemagne, puis la mer Baltique.

Après une difficile côte pour sortir de Prague, le profil est plat sur le début du parcours à travers la campagne. Ensuite, j'entre dans une grande forêt. Il est très agréable de rouler sur la petite route qui y serpente. Les nuages sont plus nombreux, mais ne sont pas menaçants. Ils permettent d'éviter à la température de trop grimper.

Je fais la pause déjeuner dans la petite ville de Dula. A partir de là, j'ai quelques montées à gravir mais pas très compliquées. J'entre dans une région plus montagneuse, on peut voir plusieurs sommet couverts de forêt. Le vent de nord-ouest devient plus sensible et je l'ai encore de face.

Je passe à Ceska Lipa, puis bifurque vers l'ouest pour atteindre Zandov où je m'installe dans un caping rustique, qui, comme beaucoup, date de l'époque communiste et aurait besoin d'un bon coup de neuf. Il y a même une grande piscine, mais l'eau est trop trouble pour que je me laisse tenter. J'y suis le seul campeur, seuls 2 bungalows sont occupés.
km jour : 100, km total : 7273

Retour en haut

Voyage terminé, je suis rentré le 13 août

   - Ciao la Pologne

   - Courte étape vers Hranice

   - Kromeriz et camping campagnard

   - Brno

   - Les Highlands de Moravie

   - Descente vers la Bohème

   - Direction la Capitale

   - Prague suite et fin

   - Dernière étape Tchèque

 

Au fil du temps

 Retour en France

 Pays-Bas et Belgique

 L'Allemagne du Nord-Ouest

 L'est de l'Allemagne

 La République Tchèque

 Le sud de la Pologne

 Petit tour en Ukraine

 La Roumanie du nord-est

 Le delta du Danube

 Dernière ligne droite

 Les Balkans

 La Hongrie

 Le Danube en Autriche

 Le Haut Danube Allemand

 La vallée du Rhin

 Bourgogne et Franche-Comté

 La Loire à vélo

 Berck - Saint-Nazaire

 Départ prévu début avril 2013

 Le projet