Voyages en vélo

Les grands lacs Champenois

Le week-end s'annonce ensoleillé. Je me décide donc pour passer deux jours en Champagne, de la Marne à l'Aube en passant par la Haute-Marne.

Départ en train depuis Paris-Est

Commentaires (0)

Le 08-09-2012
Je prends le train à la gare de Paris-Est en direction de Vitry-le-François dans la Marne. C'est un Intercité avec un wagon prévu pour le transport de vélo. En fait un ancien wagon 'corail' à compartiments dont l'un d'entre-eux est vidé de ses sièges et offre de la place pour six vélos.

Mon vélo dans le compartiment

Les couloirs sont étroits et il faut monter 3 marches raides pour entrer le vélo dans le train, assez sportif avec les sacoches chargées.
Après 1h50 de voyage, j'arrive en gare de Vitry-le-François.

Retour en haut

Il faut environ 16 km, en passant par des départementales peu fréquentées, pour rejoindre Arrigny. Je m'installe au Camping Swin Golf où je débourse 7,80 euros. Un charmant petit camping au calme avec des sanitaires en bon état et un emplacement bien plat pour planter ma tente.
Carte : Vitry-Le François - Arrigny

Le tour du lac du Der

Commentaires (0)

Le lac du Der-Chantecoq ou lac-réservoir Marne est un lac artificiel prévu pour réguler le débit de la Marne, afin de protéger Paris de inondations. Il a été mis en eau en 1974.
Près de 100 km de voies vertes ont été aménagées autour du lac et permettent de rouler en vélo en toute tranquillité.
Je vais emprunter la piste cyclable qui fait le tour du lac sur environ 38 km. On roule principalement sur les digues qui ont été construites pour créer le lac.

Retour en haut

La piste cyclable sur les digues

Le lac du Der est aussi bien connu des ornithologues car il accueille de nombreuses espèces d'oiseaux. La plus emblématique étant la grue cendrée qui y passe et y séjourne entre mi-octobre et février. On peut à cette époque observer plusieurs milliers de ces magnifiques échassiers.
Je peux déjà en observer quelques dizaines déjà de retour des pays nordiques où elles ont niché.
Selon les saisons et le niveau très variable des eaux, on peut observer d'autres nombreuses espèces comme des hérons, canards, oies, cigognes... découvrez ici mes photos prises autour du lac.
La partie la plus intéressante pour les observations se situe à l'ouest du lac, plus de précisions sur les sites à voir ici.

Après beaucoup d'arrêt pour observer les volatiles, j'arrive dans la partie la plus touristique, le port de Giffaumont, très fréquenté lors des beaux jours. Un pont permet ensuite de rejoindre la presqu’île de Champaubert, du nom d'un des village qui a été engloutis lors de la création du lac, il n'en subsiste plus que la petite église.

Pont pour rejoindre la presqu'île de Champaubert

Retour en haut

On traverse ensuite une partie forestière, puis la piste suit la route à l'est du lac, pour rejoindre une autre zone boisée au nord. Le tour se termine sur de nouvelles digues vers le port de Nuisement et la presqu'île de Larzicourt.
Carte : Tour du lac du Der

Piste sur digue

La vélovoie des lacs

Commentaires (0)

Le 09-09-2012
Après une bonne nuit au camping, je pars pour une longue et belle journée de vélo. Je vais rejoindre la vélovoie des lacs. Cette voie verte se trouve dans le département de l'Aube. Elle permet de longer les trois grands lacs de Seine et de rejoindre la ville de Troyes.
Il est prévu une prolongation de cette voie jusqu'au lac du Der. En attendant sa construction, je commence par emprunter les digues jusqu'à la station nautique de Giffaumont, puis j'emprunterla piste cyclable qui va à Ceffonds.
Je continue ensuite sur les petites routes jusqu'à Port-Dienville au bord du lac Amance.

Parcours de la vélovoie des lacs

Le lac Amance est le premier des trois grands lacs situés dans le département de l'Aube. Ces derniers sont, comme le lac du Der, artificiels et servent de réservoirs pour réguler le cours de la Seine.
Port-Dienville est une grande station nautique et le lac est très fréquenté lors des beaux jours. La vélovoie commence ici et suit le lac sur sa partie ouest. On roule tout le temps sur la digue.

Digue du lac Amance

Retour en haut

Il existe un observatoire ornithologique au sud du lac, mais à cette époque, les oiseaux l'ont déserté, chassés par le bruit des bateaux et jet-skis.
On quitte le lac Amance en suivant le canal qui le relie au second lac, le lac Temple.

Canal Lac Amance - Lac Temple

Le lac Temple est plus grand et plus calme que le précédent, puisque les bateaux à moteur y sont interdits. La réserve naturelle de la Forêt d'Orient couvre d'ailleurs une grande partie de sa superficie.
On peut donc y observe plus d'oiseaux, notamment sur les îles et sur la rive opposée, une longue-vue est nécessaire pour cela.
Ici aussi, la piste se trouve sur la digue à l'ouest du lac.

La digue du lac Temple

Retour en haut

Il fait 30 degrés et rouler sur la digue m'expose tout le temps au soleil. Heureusement, le parcours le long du lac Temple se termine par un passage en forêt assez raffraichissant.
On arrive ensuite à la plage de Géraudot au bord du lac d'Orient. La piste s'éloigne pour un temps des bords du lac, puis on retrouve une nouvelle digue plus au sud.

Digues du lac d'Orient

La dernière partie de la vélovoie des lacs rejoint Saint-Julien-les-Villas au sud-est de Troyes. Elle longe le canal de la Morge puis le canal de Saint-Julien.

Le long du canal de la Morge

Retour en haut

Je rejoins enfin la ville de Troyes où je prends le train du retour vers Paris. C'est un TER (modèle du constructeur Bombardier) qui dispose d'emplacements pour suspendre les vélos. Comme les strapontins situés sous les crochets sont tous occupés, je laisse finalement mon vélo dans l'entrée du wagon.
Au final, un beau week-end sous le soleil, parfois trop chaud et 200 km parcourus.
Carte : Arrigny - Troyes par la vélovoie des lacs

   - Départ en train depuis Paris-Est

   - Le tour du lac du Der

   - La vélovoie des lacs

 

Tous les thèmes

 La Baie de Somme à vélo

 Les grands lacs Champenois

 Paris-Copenhague (suite et fin)

 Paris-Copenhague

 Matériel


 5 mois en Europe